Comment installer une piscine sur un terrain en pente ?

Comment installer une piscine sur un terrain en pente ?

Vous aimeriez avoir une piscine dans votre jardin, mais GROS bémol : « votre terrain n’est pas régulier ». Que faire ? Ne laissez pas tomber votre rêve, il existe plusieurs solutions permettant de mettre en place une piscine sur un terrain en pente. Bien sûr : il y aura plus de travaux à effectuer, mais ça en vaut la peine pour votre confort.

Installer une piscine auto-portée

La piscine auto-portée est le modèle le plus simple qui demande peu de temps et d’expertise. Comment l’installer sur un terrain pentu ?

Aménagez bien l’espace avant l’installation de la piscine

Commencez par bien choisir l’endroit où vous allez placer votre piscine. En général, il n’est pas nécessaire d’effectuer des travaux avant l’installation d’une piscine auto portée. Mais sur un terrain en pente, il faudra penser à construire une dalle en béton. Il faut donc décaisser votre terrain avec un tractopelle pour le régulariser avant de couler la dalle. Celle-ci offrira une meilleure stabilité à votre piscine.

> Cette option est la plus coûteuse en termes de temps et de moyens car il faudra faire appel à un professionnel.

Moins coûteux, pour régulariser le terrain vous pouvez tout simplement ajouter du sable à gros grains. Dans ce cas, il faudra d’abord enlever tous les cailloux et résidus solides encombrants puis verser le sable et damer correctement afin qu’il soit bien compact.

> Ceci limitera en même temps la poussée des herbes en dessous et autour de votre bassin. Il faudra ensuite bien le niveler afin de résoudre le problème de l’inclinaison.

piscine en pente

Les éléments à prendre en compte pour l’installation de la piscine

Installer une piscine sur un terrain en pente est un processus long et délicat. Il faut prendre en considération certains éléments afin de ne pas vous exposer à des ennuis.

Premièrement, faites appel à un professionnel pour étudier le terrain. Il faut savoir s’il présente des risques pour vous. Si votre terrain est du type argileux ou encore sablonneux, il sera nécessaire de construire une fondation solide avant l’installation de la piscine. Dans ce cas, couler une dalle devient une nécessité en non plus une option. Par ailleurs l’étude du sol vous permettra d’envisager si une érosion est possible. Si la thèse du glissement de terrain est évoquée, il vaut mieux ne pas continuer votre projet.

Installer une piscine semi-enterrée ou enterrée

Elle est plus sécurisée et plus sophistiquée pour un terrain en pente. Il faudra comme dans le cas de la piscine auto portée effectuer des travaux de nivelage. Au moment de creuser la fausse, il faudra tenir compte du décalage causé par la pente.

L’avantage ici c’est que la piscine sera à moitié ou totalement enterrée et donc moins susceptible de subir les affres d’une érosion.