La piscine hors sol

Une alternative intéressant à la piscine enterrée …

La piscine hors sol est une solution intéressante dans plusieurs cas de figure. Vous souhaitez proditer d’une piscine mais vous manquez de place ? Vous voulez vous baignez chez vous sans engendrer de gros travaux ? Vous souhaitez disposez d’une piscine mais vous n’êtes pas propriétaire ? … La piscine hors sol peut être une alternative intéressante à la piscine enterrée, parce qu’elle prend moins de place, coûte moins cher et peut être démontée facilement …

Les types de piscine hors sol

Piscine hors-sol gonflable

La piscine hors-sol gonflable nécessite, comme son nom l’indique, d’être gonflée pour ensuite être remplie. On recommande l’usage d’un gonfleur électrique pour des piscines de plus de 3 mètres de diamètre. Ces piscines sont simples à mettre en place. L’usage d’équipements reste limité car la structure ne peut être modifiée ou percée.

Piscine hors-sol autoportante

La piscine hors-sol autoportante est également facile à transporter et à installer. La piscine est constituée d’une structure souple et d’un « boudin » en partie haute. C’est au fur et à mesure du remplissage que la piscine prendra sa forme. L’usage d’équipements reste également limité pour ce type de piscine.

piscines hors sol
Les piscines hors sol

Piscine souple

La piscine souple à structure métallique (renfort) est particulièrement intéressante car elle est simple à installer, à démonter et à stocker. Cette piscine hors-sol est constituée d’une toile PVC et de renforts (tubes en acier traités) pour maintenir l’ensemble. Le tout permet d’avoir une piscine stable et solide lors du remplissage.

Piscine rigide

La piscine hors-sol (ou semi-enterrées) rigide est une piscine très proche de la piscine enterrée. La structure de la piscine hors-sol rigide peut être en acier, résine ou en bois (très esthétique). Ce type de piscine est plus complexe à l’installation. L’utilisation de ce type de piscine nécessitera quelques connaissances (exemple : l’hivernage).

Une piscine hors sol est également soumis aux mêmes contraintes qu’une piscine enterrée concernant le traitement d’eau. En fonction du volume d’eau, il sera nécessaire d’équiper la piscine d’un système de filtration adaptée et de traiter via des produits chimiques ou dispositifs de traitement naturel.

Les équipements hors sol

Une piscine hors sol est également soumise aux mêmes contraintes qu’une piscine enterrée concernant le traitement d’eau. En fonction du volume, il est nécessaire d’équiper la piscine d’un système de filtration adaptée et de traiter via des produits chimiques ou un dispositif de traitement naturel.

Dans le premier cas, on utilise généralement un groupe de filtration constitué en un seul bloc d’une pompe et d’un filtre. Ce groupe de filtration sera relié à une bouche d’aspiration (skimmer) adaptée à la piscine en question. Une buse de refoulement spécifique sera également reliée en sortie du groupe pour renvoyer l’eau propre vers le bassin. Tout comme le système de filtration d’une piscine enterrée, un entretien régulier du filtre sera nécessaire afin de garder une eau claire et limpide.

Dans le second cas, on utilise des produits de désinfection de type chlore, brome ou autre traitement sans chlore. Un contrôle du pH et l’utilisation de produits correcteurs permettent de maintenir une équilibrée. Il est également possible de s’équiper de dispositifs de traitement adaptés pour des volumes d’eau importants : pompe doseuse, électrolyseur de sel, régulateur de pH.

Parmi les équipements courants, on retrouve l’échelle ou l’escalier de piscine qui permet de faciliter l’accès au bassin (ou d’en limiter l’accès via un système de sécurité) et le dispositif de chauffage (en version solaire ou pompe à chaleur).