La sécurité de la piscine

Depuis le 1er janvier 2004, toutes les piscines enterrées (ou semi-enterrées), non closes privatives, à usage individuelle ou collectif doivent être équipée d’un dispositif de sécurité normalisé. Aussi, tout constructeur ou installateur se doit de proposer et fournir un produit de piscine normalisé. La marque NF atteste de la conformité du produit aux normes de sécurité en vigueur … Voici un bref aperçu des dispositifs de sécurité proposés à ce jour par les fabricants spécialisés …

La prévention avant tout …

Les jeunes enfants doivent être sensibilisés aux dangers de la piscine. Voici quelques actions de bon sens pour limiter les risques :
– Ne pas laisser un enfant jouer autour de la piscine sans surveillance
– Etre vigilant avec les enfants des autres (non sensibilisés aux risques de la piscine).
– Attention aux bâches d’été : la tentation de marcher dessus est forte !
– Équiper l’enfant d’un gilet de sauvetage adapté s’il ne sait pas nager.
– Surveiller les très jeunes enfants assis au bord du bassin : ils pourraient glisser …
– Habituer l’enfant à ne pas franchir une zone de sécurité plus large que la piscine.
– Donner l’exemple : ne pas enjamber la barrière de sécurité par exemple …

Tous les dispositifs de sécurité

A ce jour, les quatre dispositifs de sécurité homologués pour la piscine privée sont :
– les barrières de protection,
– les couvertures rigides de sécurité,
– les abris de type structures légères ou vérandas,
– les alarmes de piscine.

Chaque (nouveau ou ancien) propriétaire de piscine doit installer ou faire installer l’un de ces systèmes de sécurité, en vérifiant la conformité du produit par rapport aux normes de sécurité en vigueur (norme NF) lors de l’achat.

L’alarme immergée est placée dans le bassin. Elle permet de détecter toute chute d’un corps pesant au moins 6 kg (poids correspondant à un enfant de 4 ans). L’alarme se déclenche dans un délai de 12 secondes maximum. Un système sonore suffisamment puissant permet d’alerter l’entourage du danger potentiel. Pour être efficace, l’alarme doit fonctionner 24h/24, quelles que soit les conditions atmosphériques, et ne pas se déclencher de façon intempestive. Les commandes d’activation ou de désactivation de l’alarme ne doivent pas être accessibles aux enfants (utilisation de télécommande ou de clé). Lors d’une coupure volontaire, l’alarme doit se réactiver automatique en cas d’oubli. La réactivation manuelle doit être est également possible. L’alarme doit ête conforme à la norme NF P90-307-1.

La bâche de sécurité est une couverture rigide permettant de protéger la piscine de toutes agressions extérieures et d’en interdire l’accès … La bâche de sécurité s’inscrit dans une gamme de couvertures conformes aux exigences de la loi relative à la sécurité des piscines privées : bâche à barres, couverture d’hivernage, volet roulant automatique … A contrario, les couvertures destinées à la protection de l’eau (appelées bâches à bulles ou couvertures thermiques) ne sont pas adaptées. Elles pourront même parfois s’avérer dangereuses (exemple d’un jeune enfant qui serait tenté de marcher dessus) …

Pour sécuriser la piscine, une couverture de sécurité doit être tendue et recouvrir la totalité du bassin. Un jeune enfant ne doit pas pouvoir accéder à l’eau du bassin de la piscine (en soulevant la couverture par exemple).. Concernant les volets automatiques, la commande d’ouverture/fermeture doit être accessible par code ou par clé (avec vue sur le bassin). Même si les couvertures de sécurité restent des éléments solides, il est recommandé de ne pas marcher dessus. Il est également conseillé de vérifier l’état du bassin (présence de jouets, de baigneurs, …) avant toute fermeture du bassin. Toutes les couvertures de sécurité, quelles qu’elles soient, doivent être conformes à la norme NF P90-308.

La barrière de protection doit être conforme à la norme NF 90-306 et implantée tout autour de la piscine. La barrière permet de limiter l’accès au bassin par des jeunes enfants et à certains animaux. La barrière de sécurité doit disposer d’un portillon fermé et elle ne doit pas pouvoir laisser passer quiconque. Ils existent des barrières de sécurité de divers matériaux sur le marché : bois, métaux, plastique, verres, … Dans tous les cas, la barrière doit empêcher le passage des jeunes enfants de moins de 5 ans. La barrière doit être suffisamment haute pour que l’enfant ne puisse l’enjamber. Elle ne doit pas blessé l’enfant qui tenterait de passer. La hauteur minimale de la barrière doit être de 1,10 m (depuis les deux points d’appuis les plus à l’extrémité haute et basse). Le moyen d’accès doit être verrouillable de façon manuelle ou automatique.

L’abri de piscine n’est pas un système de sécurité en soi mais il présente de nombreux avantages … Il permet entre autres de protéger la piscine contre les pollutions naturelles extérieures, d’isoler sur un plan thermique la piscine et de clôturer l’espace autour du bassin ainsi que son accès à l’aide d’un système de fermeture adapté. Aussi, un abri haut ou bas peut constituer un bon système de sécurité s’il dispose d’un accès verrouillé ..